Journees Climat a Yaounde

Publié le par Actions Vitales pour le Developpement durable

Du 22 octobre au 06 novembre 2009, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) a soutenu et organisé une série d’événements dans la ville de Yaoundé marquant la célébration de ses soixante (60) ans de présence au Cameroun. L’IRD a choisi de célébrer cet anniversaire au cours d’une Quinzaine de promotion de la culture scientifique et technique, qui a eu lieu à l’occasion des Journées d’Excellence de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (JERSIC) 2009, en même temps que se tenaient la deuxième édition du Festival des Sciences et Techniques de Yaoundé (FESTY) et l’exposition Sciences au Sud. Parce que les sciences et les techniques font partie intégrante de notre quotidien, le besoin de les promouvoir est de plus en plus réel et pressant. Suivant cette logique, les manifestations tenues dans le cadre de la Quinzaine de l’IRD ont permis que de nombreux thèmes soient abordés, aussi bien dans les domaines de la santé, de l’éducation, de la recherche, de l’alimentation, de l’économie que de celui de la politique scientifique. Plusieurs organismes de recherche et de promotion des résultats de la recherche ses sont joints à l’IRD, à côté desquels on retrouvait des organisations de la société civile responsables du volet sensibilisation des populations sur les retombées positives des découvertes scientifiques.


C’est à ce niveau que s’est située l’association Actions Vitales pour le Développement durable (AVD) qui, en partenariat avec l’IRD, le Collectif Inter-Africain des Habitants (CIAH), le Collectif pour la Promotion de la Culture Scientifique et Technique (COPSCT), le Centre Culturel Français de Yaoundé et le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’ambassade de France, a conduit des « Journées Climat » sur la thématique des changements climatiques avec l’animation d’une exposition quotidienne au boulevard du 20 mai dans le cadre du FESTY et des JERSIC, et la projection suivie de débats du film ‘’HOME’’ de Yann Arthus-Bertrand dans le cadre de la Quinzaine de l’IRD.

 

L’intérêt de la participation de l’association à ces différentes activités était non seulement sa volonté de promouvoir les résultats positifs de la science et de la technique afin de permettre aux citoyens d’avoir à leur disposition des outils nécessaires à leur participation au développement de leur nation, mais également la proximité de la tenue de la 15e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques du 07 au 18 décembre 2009 à Copenhague au Danemark, et au cours de laquelle les dirigeants du monde se joindront à la société civile pour débattre des enjeux liés à la sauvegarde du climat mondial. Rappelons ici que ces enjeux cadrent directement avec les objectifs de l’association qui est impliquée dans des activités d’éducation à la citoyenneté écologique des populations en vue de leur contribution à la limitation des habitudes favorisant le réchauffement de la Terre et la destruction des ressources environnementales.

 

I- LES PARTENAIRES

 

Le Collectif pour la Promotion de la Culture Scientifique et Technique (COPCST) : promoteur du FESTY, ce partenaire a permis à l’association d’obtenir un espace pour son exposition au sein d’un stand spacieux de 25 mètres carré partagé avec quatre autres organisations, ainsi que des conseils pratiques et un guide sur l’animation et l’organisation des débats scientifiques ;

 

Le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’ambassade de France (SCAC) : il a offert à l’association 20 affiches grand format couleurs constituant l’ensemble complet d’une exposition de la fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand sur le thème de l’énergie et la place de l’Homme dans l’exploitation, devenue abusive, de celle-ci. Le SCAC a également accompagné l’association tout au long de l’activité à travers les conseils et l’expertise fournis par messieurs Wilfrid FOUSSE et Vincent BELIGNE ;

 

L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) : il a soutenu l’association a travers l’appui conseils de son Chargé de communication, M. Joseph FUMTIM, qui a su fournir des informations utiles sur l’animation et l’organisation des débats scientifiques en direction d’un immense public ;

 

Le Collectif Inter-Africain des Habitants (CIAH) : il a joué le rôle de partenaire financier dans la réussite de cette activité, à travers un soutien apporté à l’association en plus de conseils pratiques.

 

Le Ministère de l’environnement et de la protection de la nature : ce partenaire institutionnel à contribuer de façon remarquable à la réussite de l’activité grâce à l’intervention comme panéliste lors des débats succédant à la projection du Dr Joseph Armathé AMOUGOU, le Point Focal de la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques, expert dudit ministère;

 

Le Centre Culturel Français (CCF) de Yaoundé : cet événement n’aurait peut-être pas connu tout son succès si cette structure n’avait pas bien voulu mettre à la disposition de l’association sa grande salle de spectacles, qui a accueilli l’activité et contribuer ainsi à la forte mobilisation des publics cibles qui ont facilement eu accès au lieu.


II - L’ANIMATION DE L’EXPOSITION ‘’JOURNEES CLIMAT’’

La participation de l’association AVD à la célébration du soixantenaire de l’IRD au Cameroun a majoritairement fait l’objet de l’animation d’une exposition portant sur la thématique du réchauffement de la Terre. Dénommée ‘’Journées Climat’’, cette exposition a eu lieu dans le cadre du Festival des Sciences et Techniques de Yaoundé (FESTY) et qui s’est tenu au même moment que les JERSIC du 26 au 30 octobre de 09h à 17h au Boulevard du 20 mai. 

                           

Déroulement

                        

L’association AVD a animé son exposition au sein d’un stand partagé avec quatre autres organisations liées par le thème dudit stand ‘’ Environnement et Agriculture’’. Il s’agissait de Living Earth, Réagir pour l’Environnement et le Développement Durable (REDD), Promouvoir le Développement Rural (PRODERU) et le Cameroon Environmental Watch (CEW). Alors qu’elle devait débutée le lundi 26 octobre en matinée, l’animation des ‘’Journées Climat’’ au boulevard du 20 mai a plutôt pris son envol le mardi 27, car l’installation des différents stands sur l’esplanade n’était pas encore terminée. Dès le lendemain, l’activité s’est déroulée de la manière suivante :

 

Journée du mardi 27 octobre 2009 :

 

L’exposition a été animée par Mlle Keko KAMGA et M. Joseph GALANI sur le thème ‘’ Les gaz à effet de serre et leur impact sur le climat’’ et les supports utilisés étaient constituées des affiches de la fondation GoodPlanet et de plusieurs documents sur les changements climatiques. Un grand attrait a été observé chez le public visitant l’esplanade du boulevard du mai, notamment grâce à la présence des affiches, très appréciées et commentées, qui ont bien joué leur rôle. Les deux Animateurs ont su faire passer le message et plus d’une centaine de visiteurs a été enregistrée, en plus de la visite très attendue du Directeur Général de l’IRD accompagné du Représentant de l’Institut au Cameroun, M. Xavier GARDE et du Président du COPCST, M. François NDOUM SAMNICK. Plus de deux cent (200) visiteurs !

 

Journée du mercredi 28 octobre 2009 :

 

Avec pour Animateurs messieurs Paul Alain NANA et Alirou JONAS, le thème de cette deuxième journée a porté sur ‘’La citoyenneté écologique face aux changements climatiques’’ et les supports utilisés étaient les mêmes que ceux de la veille, mais avec un choix plus porté sur leur adéquation avec le thème choisi. Côté participation du public aux débats, plus d’une centaine de visiteurs s’est livrée à l’ambiance des échanges fructueux qui ont permis aux responsables du stand de recueillir des informations pertinentes sur le niveau de connaissances des visiteurs en rapport avec le thème de l’animation du jour.

 

Journée du jeudi 29 octobre 2009 :

 

Le thème de cette journée a été le même que celui de la veille, mais les Animateurs, mesdemoiselles Pascale MEDJO et Florette TCHIKANKOU, ont su orienter les débats vers des volets non abordés. Ainsi, à la multitude de visiteurs reçus, elles ont su faire donner des informations utiles et pratiques sur la nécessité pour chaque citoyen du monde de s’impliquer dans des actes écologiques quotidiens pour la sauvegarde de notre planète. Des échanges ont meublé la journée et comme les précédentes, la présence des documents et des affiches exposés a joué un grand attrait sur le public, chose satisfaisante bien sûr.

 

Journée du vendredi 30 octobre 2009 :

 

Le thème du dernier jour de l’animation du stand par l’association a permis d’ouvrir les débats sur ‘’ Les énergies renouvelables comme solution durable’’ dans la lutte contre le réchauffement climatique. Avec la contribution de messieurs Serge DJAMEN et Michel BIANG come Animateurs, les discussions ont été très appréciées et on retient un grand intéressement des visiteurs à vouloir se joindre aux activités de l’association dès que l’occasion se présenterait. Le registre d’enregistrement mis à la disposition du public a permis de recueillir toutes les propositions, suggestions, attentes et réquisitions émises par lui. Ces dernières devant connaître une suite après l’activité. Des centaines de visiteurs enregistrés ce jour-là aussi.

                        

II- LA PROJECTION SUIVIE DE DEBATS DU FILM ‘’HOME’’

 

La participation de l’association AVD à la célébration du soixantenaire de l’IRD au Cameroun a également fait l’objet de l’organisation d’une séance de projection du film ‘’HOME’’ de l’écologiste et grand reporter de renom Français, Yann Arthus-Bertrand, portant sur la thématique du réchauffement de la Terre, suivi d’un débat sur cette même thématique. Entrant dans le cadre de la célébration de la Quinzaine de promotion de la culture scientifique et technique de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), cette activité a eu lieu le vendredi 30 octobre de 17h à 19h au sein de la grande salle de spectacles du Centre Culturel Français de Yaoundé.

                                          

Déroulement

                        

La projection du film ‘’HOME’’ suivie de débats sur les changements climatiques que l’association AVD a organisé au CCF de Yaoundé dans le cadre de la Quinzaine de l’IRD a eu lieu de 17h à 19h 30 minutes dans la journée du vendredi 30 octobre 2009, juste au moment ou prenait fin l’exposition ‘’Journées Climat’’ au boulevard du 20 mai.

 

L’événement du CCF s’est déroulé en deux moments forts : une première séquence consacrée à la diffusion du film de Yann Arthus-Bertrand d’une durée de 1h 30 minutes. Les participants ont ainsi pu assister à la projection sur écran géant dudit film aux mille et une images aériennes exprimant le désir de ne perdre aucune seconde de cet ensemble mené de main de maître par le réalisateur. Le film a survolé l’histoire de la planète Terre, de sa genèse à l’apparition de l’espèce humaine. Il s’est arrêté sur l’action de l’Homme sur l’utilisation des ressources environnementales en ressortant dans une peinture un  peu sévère le côté négatif de celle-ci. Un rapide tour du monde en 90 minutes a ainsi été offert au public présent, malheureusement inachevé car un imprévu technique s’est invité à une dizaine de minutes de la fin du film. Mais cela qui n’a pas empêché les ovations des participants très impressionnes et satisfaits au final.

 

Immédiatement après la projection et pour ne pas laisser le public sur sa faim, le Coordonnateur de AVD, M. Jean Paul Brice AFFANA AFFANA, a fait un bref résumé du film projeté puis a invité les trois experts du jour à se joindre à lui à la table des discussions afin que la séance de débats prévue prenne son envol. Elle a mis ensemble le Dr Richard OSLISLY archéologue et chercheur à l’IRD, le Dr Joseph Armathé AMOUGOU du MINEP et M. Vincent BELIGNE, Conseiller du SCAC auprès du MINEP et du MINFOF aux côtés du Coordonnateur de AVD qui a su joué le modérateur des débats.

Après une brève introduction, le modérateur a présenté les profils des panélistes, avant d’ouvrir les échanges sur le recueil des impressions de ces derniers sur le contact choquant que le film a semblé établir avec les téléspectateurs. C’est cette phase qui a conduit aux contenus plus solides ayant été évoqués dans les nombreuses séquences de la projection, notamment celles portant sur les impacts environnementaux de la consommation abusive des ressources énergétiques par l’Homme depuis on apparition sur Terre ; les désastres humanitaires actuels et à venir dus à cette consommation qui entrainent des rejets gazeux dans l’atmosphère et nuisent ainsi au climat mondial, d’où le phénomène de réchauffement de la planète.

 

Les phase de questions-réponses qui sont intervenues plusieurs fois entre les exposés des panélistes ont non seulement permis de combler les zones d’ombre, mais elles ont surtout contribuer à jauger le niveau de connaissances des questions abordées auprès des participants et de mieux savoir à quels niveaux les actions des éducateurs populaires, comme AVD, et du gouvernement doivent plus être orientées afin de combler le vide et d’avoir un meilleur impact sur le terrain. La soirée s’est terminée par des remerciements et une visite des affiches de la fondation GoodPlanet exposées à l’extérieur de la salle.

Publié dans Activites de AVD

Commenter cet article