Lancement de la campagne ''Je Vote pour le Climat''

Publié le par Actions Vitales pour le Developpement durable

Logo-Principal-copie-1.jpgL'élection présidentielle au Cameroun a eu lieu ce 9 octobre 2011, avec vingt trois (23) candidats en lice pour le seul siège disponible. Dans le respect des procédures électorales, tous les candidats ont eu droit à une semaine entière allant jusqu'au 8 octobre à minuit, pour présenter et promouvoir leurs projets de plans d'action pour les sept prochaines années au cas où ils étaient élus par les citoyens. Durant cette semaine, la plupart d'entre eux ont focalisé leurs interventions sur divers sujets, notamment la réduction de la pauvreté; la lutte contre la criminalité et la violence; l’amélioration de l'économie nationale, la capacité à accueillir plus d'investissements publics, l'accès à l'eau potable, la création de plus d'emplois pour jeunes; la lutte contre la mauvaise gouvernance ou la réduction de la mortalité infantile. Tous ces sujets sont pertinents pour le pays et étaient pour la plupart bien accueilli par le peuple.

  Cependant, dans un climat qui change considérablement et augmente ses impacts négatifs sur la vie humaine, l'élection présidenti elle au Cameroun a eu un profond manque de discussions sur la lutte contre le changement climatique et l'accélération de la mise en œuvre du développement durable dans le pays. Pourtant l'un des candidats, M. Pierre Fritz NGO du Mouvement Ecologiste Camerounais (MEC), a été le défenseur de l'environnement et de la protection de la nature dans son message lors de la campagne électorale. Mais cela n'a pas été suffisant. 

L'élection présidentielle est immédiatement devenue une bonne occasion pour les militants de l'environnement et du climat au Cameroun de sensibiliser les citoyens sur l'importance de ne soutenir par leurs votes que des candidats qui acceptent d'inclure les politiques sur le changement climatique et le développement durable dans leurs projets de plans d'action comme un sujet crucial. C'est pourquoi Actions Vitales pour le Développement durable (AVD), une organisation de la société civile au Cameroun dirigée par des jeunes, a décidé de lancer une campagne novatrice au cours de la semaine précédant l'élection  appelée

 

DSC02240.JPG

 

La campagne ’’Je Vote pour le Climat’’ a été lancée le 4 octobre à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun, en même temps qu’une conférence de presse qui a réuni plus de cinquante (50) journalistes de divers méd ias, y compris les chaînes de télévision, la presse écrite, les stations de radio et des médias en ligne. Les autres participants étaient des représentants de la société civile et des missions diplomatiques, un groupe de jeunes artistes musiciens locaux  ainsi que des citoyens ordinaires. Nombreux parmi ces participants ont signé la pétition sur place.

La projet est soutenu par la Campagne Mondiale pour l'Action Climatique (GCCA) de Green Peace et a impliqué de nombreuses ONG de jeunes au Cameroun, comme Jeunes Volontaires pour l'Environnement (JVE) - représentation du Cameroun et Synergie Jeunesse et Développement (SYJEDE). L'Initiative de la Jeunesse Africaine sur les Changements Climatiques (AYICC), un réseau de jeunes militants, activistes et professionnels Africains qui luttent contre le changement climatique a également joué un rôle clé en partenariat international, appui-conseils et renforcement des capacités.

 

Publié dans Activites de AVD

Commenter cet article